Blog

France : un été 2019 en colo

Contexte

Bonjour,

Cet été, Ballons sans frontière a choisi la France pour mener l’un de ses projets. Ce ne sont pas moins de 112 enfants de 2 centres de vacances (RIEC SUR BELON (29) et LE COURET – SAINT-LAURENT-LES EGLISES (87)) qui ont contribué de différentes manières à faire vivre les projets de l’association. Un récit en 4 épisodes :

Les dessins

Des dessins pour accompagner le futur projet à l’étranger

Sur la base du volontariat, les enfants de 6-10 ans ont pu réaliser des dessins que j’emporterais lors du prochain projet à l’étranger qui aura lieu fin novembre 2019 (la prochaine destination vous sera bientôt dévoilée). La diversité des dessins et l’imagination des enfants ne cessent de me surprendre ! Bravo à eux pour ces superbes contributions.

Le foot à 3

Apprendre le foot à 3 équipes

Inventé par un danois, le football à trois équipes se pratique sur un terrain hexagonal où chaque équipe occupe un but. Inclure une troisième équipe renforce la part d’aléatoire et rend le résultat plus imprévisible qu’un affrontement classique entre 2 équipes : en effet, à l’inverse du football traditionnel, l’objectif ici étant d’encaisser le moins de but possible, il est possible de mettre en place diverses stratégies pour s’allier avec une des deux autres équipes… pour mieux la trahir par la suite ! Merci aux quatre animateurs qui se sont arrachés les cheveux pour faire découvrir et apprécier ce jeu aux enfants.

Les mascottes

Des mascottes au top

Et s’il restait un peu de place dans mon sac pour le prochain départ ? Et si une petite mascotte pourrait s’y glisser afin de m’accompagner et vous raconter la prochaine aventure ? C’est sur ces idées qu’il fut proposé aux enfants qui le souhaitaient de créer une mascotte : de sa conception à sa réalisation, en passant par le choix des matériaux. La seule contrainte : le thème de l’oiseau avait été retenu.

Et encore une fois, je dois dire que les résultats sont bluffants et dépassent mes attentes. Hélas, il aura manqué un peu de temps pour réaliser un double d’une des mascottes qui aurait été retenue pour m’accompagner : les enfants sont donc repartis chacun avec leur réalisation (Et c’est bien là le principal), une manière de penser même après la rentrée à notre association ☺.

Une expérience que nous essaierons de renouveler, bien que l’équipe encadrante ait dû faire valoir ses talents en couture/réparation afin que chaque enfant puisse repartir à temps avec une mascotte terminée. Et ce ne fut pas de tout repos. Bravo à tous pour le travail conséquent ayant permis de mener ce projet à son terme.

Les Olympiades

Des Olympiades solidaires

Le matin, les jeunes de 11-13 ans ont été répartis par équipe pour la journée. Leur mission du matin : inventer un pays, créer son drapeau et inventer un hymne. Petit plus, il est demandé de mettre en avant une spécificité du pays : pourquoi fait il bon d’y vivre ?

L’après-midi a débuté par une cérémonie d’ouverture où chaque équipe défilait avec son drapeau et entonnait son hymne. Puis chaque équipe rejoignait l’une des activités proposées comme indiqué sur leur feuille de route : 7 jeux et 1 épreuve d’équitation (thématique de cette colonie). Une volonté a guidé dans une certaine mesure le choix des activités : limiter au maximum l’aspect de compétition entre équipe et tenter de valoriser la coopération.

Parcours équitation : Deux équipes s’affrontent sur un relai où le cheval doit effectuer un slalom. Les enfants montent à cru (sans selle) et ont les yeux bandés. Le but : amener un verre rempli d’eau d’un bout à l’autre du parcours afin de remplir un réservoir, bien évidement sous la surveillance de l’intervenant équitation. Le reste de l’équipe oriente le cavalier sur le chemin à suivre.

Foot à 3 équipes : Une approche atypique du football traditionnel où trois équipes s’affrontent simultanément ce qui permet d’élaborer diverses stratégies avec des alliances/trahisons possibles entre équipes.

  • Bin Ball : Ce jeu reprend les règles de bases de la Balle aux prisonniers. A une différence près, une poubelle est disposée dans chaque camp. Les joueurs peuvent délivrer les prisonniers en touchant la poubelle avec la balle. Lorsqu’une équipe réussie à mettre un ballon dans la poubelle adverse, elle remporte la partie.
  • Patin Terro : Un terrain rectangulaire est divisé en 8 zones. Les défenseurs ne peuvent se déplacer que Sur les lignes. Les attaquants doivent traverser tout le terrain puis revenir à leur point de départ sans se faire toucher pas les défenseurs, afin de marquer un point. Une capture n’est valide que si Le défenseur à les deux pieds sur la ligne. Chaque joueur capturé quitte le jeu. La partie de termine soit lorsqu’un joueur est capturé soit lorsqu’un nombre de points défini est atteint (à convenir en début de partie). Un jeu très intéressant pour le développement des appuis et changement de direction.
  • Bato bola : Une nouvelle fois, ce jeu s’appuie sur les règles de la Balle aux prisonniers. Le terrain est délimité par deux cercles concentriques. La zone de cœur est occupée par les « chassés ». En périphérie de se placent les « chasseurs » qui doivent toucher les chassés avec une balle : ces derniers sont alors éliminés et se positionnent au-delà de la zone occupée par les chasseurs. Lorsqu’il ne reste qu’un chassé, les chasseurs ont 3 chances pour le toucher : s’ils réussissent, ils remportent la partie, sinon tous les chassés reviennent sur le terrain. A chaque fin de partie, les équipes changent de camps.
  • Prennibolti : Jeu s’approchant de la balle assise, mais des variantes sont ajoutées au fur et à mesure de la partie. Ainsi le terrain peut être réduit, il peut être imposé un nombre de pas avant de lancer la balle ou de viser avec sa mauvaise main, et bien d’autres règles.
  • Balle tueuse : Les enfants sont en cercle et se font passer un ballon dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque le ballon touche le sol, une série de pénalités est appliquée : mettre un genou à terre, puis le second, puis n’utiliser qu’un bras pour enfin être éliminé de la partie.
  • Ballon d’eau : Un parcours d’obstacles est mis en place : il faut passer entre des fils tendus, monter sur des chaises, passer sous une table. Seul problème, il faut le faire avec un ballon rempli d’eau dans les mains, celui-ci ne devant pas éclater sur l’ensemble du parcours.

Chaque épreuve effectuée est validée par l’animateur en charge de l’atelier. Une fois toutes les épreuves effectuées, un morceau d’une carte est remis aux enfants. En rassemblant les morceaux de chaque équipe, la carte met en évidence un lieu du centre. Les enfants y découvriront un trophée récompensant les efforts fournis pour ces Olympiades. Dans ce trophée, il y a également des invitations ainsi que des tickets boisson/bonbon pour la boum du soir.

L’ensemble de ces projets n’aurait pu se finaliser sans la participation des équipes de direction et d’animation. Nos sincères remerciements à Stéphanie, Typhaine, Alexandre, Margot, Baptiste, Julien, Gwenaëlle, Alicia, Charlotte, Elisa, Alexandra, Jeanne, Romain, Léa, Chloé, Aurélie, Gabrielle et Xavier.

Galerie photo

Envie de voir ou revoir les photos du projet ?

Laisser un commentaire