Blog

Chinlone

Chinlone

C’est un jeu indigène très populaire en Birmanie et pratiqué par nombre de personnes. Vieux de 1500 ans, sa pratique serait fortement influencée par les arts martiaux ainsi que les danses du pays. Il met en avant la dimension esthétique du jeu plutôt que l’adversité.

Règles du jeu

Pour le pratiquer, les joueurs forment un cercle et l’un d’eux se positionne au centre. Le but est de se passer la balle sans utiliser les mains et sans qu’elle ne touche le sol, de la façon la plus créative possible. Il est fréquent de voir enfants et adultes des deux sexes pratiquer cette activité ensemble.

Un nombre illimité de joueurs peut s’intégrer au cercle (plus ou moins grand selon le nombre de participants) et tenter de garder la balle en l’air en jonglant avec le pied.

Ce n’est pas un sport de compétition, il n’y a ni gagnant ni perdant. Le seul but du jeu est de faire la figure la plus difficile sans faire tomber la balle au sol, tout en jouant de la manière la plus élégante possible.

La balle


La balle traditionnelle en rotin tressé est toujours utilisée dans les villages. La balle moderne et industrialisée consiste en bandes de plastiques tressées et maintenues par des rivets. La surface de la balle moderne est couverte d’une gomme permettant un contact plus souple. Le diamètre est d’environ 15 cm mais les balles traditionnelles peuvent être plus grosses et plus lourdes.

Jeu et origines


Le Chinlone (qui signifie « panier arrondi » en birman) est un jeu indigène très populaire en Birmanie pratiqué par nombre de personnes. Vieux de 1500 ans, sa pratique serait fortement influencée par les arts martiaux ainsi que les danses du pays. Il met en avant la dimension esthétique du jeu plutôt que l’adversité et la compétition.

Si ce sport est le fruit d’une longue tradition en Asie, difficile cependant de tracer son origine avec précision. Malaisiens comme Thaïlandais affirment qu’il est issu de leur pays. Dans cet article, nous faisons le choix de séparer le Chinlone du Sepak Takraw, en considérant que ce dernier oppose deux équipes réparties de part et d’autre d’un filet. Pour en savoir plus sur le Sepak Takraw, c’est ici. De mes observations, la pratique du Chinlone semble avoir évolué en Birmanie. Il est plus fréquent de voir deux équipes s’affronter sur un terrain dont les dimensions et la hauteur du filet s’apparentent à ceux du badminton. Chaque équipe ne peut toucher la balle qu’un maximum de 3 fois successives. Cette façon de pratiquer se rapproche fortement du Sepak takraw (ce dernier étant plutôt pratiqué dans la jungle birmane). Il est fréquent de voir des paris entre participants pendant les parties opposant deux équipes.

Variantes du jeu


Le Chinlone est une forme ancestrale du Sepat Takraw (voir la fiche ici).

Sources et liens à propos de ce jeu

vidéo VOIR DES ACTIONS
website KNOW MORE ABOUT THE RULES
vidéo Jeux observés en Birmanie

Laisser un commentaire